À l’image de projets menés actuellement par de nombreuses entreprises (nous vous avions récemment parlé de l’exemple de La Poste), ERDF a fait le choix de rajeunir son imposant parc automobile (près de 18 000 véhicules) en misant sur les véhicules électriques. L’objectif affiché par l’entreprise est d’intégrer 2 000 véhicules électriques à horizon fin 2015. À plus long terme, la volonté est bien évidemment de renouveler la flotte des véhicules bleus, tout en la rendant plus écologique.

Ecoflot 2015 : un projet ambitieux

Après avoir mis en service près de 100 véhicules électriques en 2012, ERDF va très prochainement intensifier ses efforts à ce sujet. En effet, ERDF, via le projet Ecoflot 2015, s’est engagé à acquérir au cours des 2 prochaines années entre 1 500 et 2 000 véhicules électriques afin de renouveler sa flotte automobile.

L’intérêt est double pour le gestionnaire du réseau de distribution électrique. Le premier est la réduction des émissions de CO2 et de la consommation de carburant. Le second, on ne peut l’ignorer, est l’impact positif que ce projet générera en termes d’image, les véhicules ERDF étant très visibles et facilement reconnaissables.

Ce projet est ainsi une première étape, et entraînera certainement de nouvelles actions à plus long terme, afin de poursuivre cette démarche verte.

D’une pierre deux coups

Cette initiative green permet ainsi à ERDF de faire partie de ces entreprises qui donnent l’exemple en termes de réduction de l’empreinte écologique des flottes de véhicules.
Au-delà de cet aspect développement durable, ce projet Ecoflot 2015 est aussi l’occasion pour ERDF de promouvoir l’utilisation de l’électricité comme source d’énergie pour les véhicules.

ERDF s’est par ailleurs déjà engagé dans le projet GIREVE (Groupement pour l’Itinérance des Recharges Électriques de Véhicules) qui vise, selon Gilles BERNARD, Directeur des projets chez ERDF, à « mettre en place une plate-forme d’échanges de données entre les opérateurs de recharge, qui vendent le service de recharge aux véhicules qui s’arrêtent devant les bornes et les opérateurs de mobilité qui accompagnent les gens qui veulent se déplacer avec une voiture électrique ».

 

Le projet Ecoflot 2015, en plus d’avoir un impact écologique non négligeable, devient ainsi un moyen comme un autre de promouvoir des solutions portées par ERDF…