Une nouvelle solution de fourniture d’énergie peu onéreuse et écologique est proposée au Kenya pour répondre aux besoins quotidiens des populations rurales. Zoom sur le système de Biogaz pay-as-you go créé par Schutter Energy.

L’accès à l’énergie, un enjeu majeur pour les populations rurales

Depuis de nombreuses années, les agriculteurs kenyans ont utilisé le bois, le charbon et le kérosène comme principales sources d’énergie.  Cependant, le coût de plus en plus élevé de ces matériaux, l’approvisionnement irrégulier et les conséquences environnementales associées constituent de vrais freins au développement. C’est dans ce contexte que Kyle Schutter,  fondateur de Shutter Energy, met au point un nouveau service visant à faciliter l’accès à l’énergie pour les foyers ruraux à faibles revenus.

Un business model innovant pour favoriser la production locale de biogaz

Les client souhaitant bénéficier du service paient une commission pour l’acquisition et l’installation du matériel (un digesteur, de la tuyauterie et une cuisinière).  Puis, il suffit pour produire du biogaz d’introduire quotidiennement  un mélange de bouses de vaches et d’eau dans le digesteur (grande cuve où fermentent les déchets et autres matières organiques). Le système transforme également les déchets biodégradables en engrais bio réutilisable gratuitement par les agriculteurs.

Grâce à des compteurs intelligents la société mesure la quantité de biogaz utilisée. Ces derniers peuvent acheter directement via leur mobile des ‘crédits énergie’ correspondant et sont avertis par SMS lorsqu’il ne reste plus que l’équivalent d’une heure d’utilisation de la cuisinière en crédits prépayés.

Schutter Energy conserve la propriété de chaque système de biogaz installé et prend en charge l’entretien du matériel à vie. Le compteur intelligent envoie des mises à jour quotidiennes à l’entreprise afin de prévenir d’éventuels dysfonctionnements du système. De plus, les clients sont formés lors de l’installation sur la manière de faire fonctionner le digesteur afin de générer des résultats optimaux.

Takamoto

Une alternative prometteuse aux systèmes traditionnels ?

L’offre Takamoto, qui coûte 120 $ à l’installation (soit 10% du prix des systèmes de biogaz traditionnels), semble être une solution prometteuse pour les agriculteurs kenyans souffrant de pannes de courant quotidiennes en raison d’un approvisionnement énergétique souvent insuffisant. Il s’agit d’une  alternative innovante aux systèmes traditionnels de production de biogaz, au bois combustible et au kérosène trop cher et dangereux pour la santé.