Alors qu’aujourd’hui l’utilisation de l’ascenseur nous parait banale, réduire les efforts nécessaires à déplacer des charges verticalement a longtemps été une préoccupation pour nos ancêtres. Les pyramides d’Égypte, le Colisée, le château de Versailles… Tous ces bâtiments auraient abrité un treuil, un monte-charge à contrepoids, un système à élévation hydraulique… Et ces inventions figurent toutes dans l’histoire de l’ascenseur.

Une rame de métro à lévitation magnétique qui se déplace à la verticale ?

La société allemande Thyssen Krupp a fait une découverte qui pourrait révolutionner l’ascenseur. En lui ôtant les câbles et les contrepoids qui lui servaient à se déplacer dans sa cage, ils l’ont transformé en une sorte de rame de métro capable de se déplacer à la verticale et à l’horizontale.

Ce nouveau système d’ascenseur se déplacera désormais à l’aide de moteurs linéaires à énergie magnétique installés sur chaque cabine. L’énergie nécessaire au déplacement est fournie par la cage par induction magnétique suivant le même principe que le Transrapid, un train allemand à lévitation magnétique. Le champ créé par des électroaimants régulés permettra à la cabine de se déplacer de manière autonome dans la cage et sans frottements.Vers une nouvelle architecture?

Et si tous les bâtiments en étaient équipés, qu’y gagnerait-on ?

D’après la firme à l’origine de cette innovation, le système possède plusieurs avantages. Tout d’abord, grâce à l’absence de câble et de contrepoids, il ne prend pas de place dans l’immeuble et permet des configurations architecturales qui n’étaient pas envisagées jusque-là. Ensuite, on pourra trouver dans chaque cage non pas une ou deux cabines, comme c’est le cas aujourd’hui mais plusieurs. Elles effectueraient une boucle dans le bâtiment et réaliseraient à des intervalles plus réguliers des allers retours entre les différents étages. Du fait de leur capacité à se déplacer horizontalement, elles permettraient également de se mouvoir entre deux bâtiments sans sortir. Pour finir, l’absence de frottements laisse supposer un confort auditif.

Cet ascenseur transportera donc plus de personnes (avec 50 % de capacité d’emport supplémentaire) à une cadence plus élevée (toutes les 15 à 30 secondes) et de manière plus flexible dans l’espace. Ces cabines pèseront 50% de moins que les modèles traditionnels grâce à l’utilisation de nouveaux matériaux légers. L’empreinte écologique sera visiblement réduite de moitié et les pics de consommation d’électricité devrait également être atténués.

Ce système sera testé dans une tour grandeur nature construite par Thyssen Krupp à Rottweil en Allemagne. Les travaux ont commencé en décembre dernier pour s’achever fin 2016. L’entreprise pourra ainsi démontrer les différents avantages de ce système révolutionnaire.

RTEmagicC_test_tower_Rottweil__c__ThyssenKrupp__2_.jpg

Tour d’essai prochainement construite à Rottweil

Affaire à suivre !