Les Français dépensent en moyenne  plus de 1000 euros par an en chauffage. Ce chiffre est associé à une récente étude pour 60 millions de consommateurs  qui fait apparaître qu’un tiers des Français rencontrent des difficultés à payer ses factures d’énergie ces trois dernières années.  La facture énergétique est désormais devenu un enjeu majeur pour les ménages.

Comment mieux expliquer la facture énergétique ?

Un autre sondage IFOP, met en lumière le fait que la tarification du fournisseur d’énergie est peu claire pour 35% des consommateurs.

Or, ce manque de clarté est notamment dû à la composition du prix de l’énergie. En effet, ce prix n’est pas libre, mais fixé par l’Etat, comme l’a rappelé le Conseil d’Etat en 2011 : « Ces tarifs sont fixés en utilisant une formule qui repose sur le coût moyen payé par les fournisseurs pour s’approvisionner sur le marché. (…) Les tarifs obtenus peuvent cependant être corrigés pour tenir compte de l’évolution des coûts au cours de l’année écoulée ou en prévision de leur variation sur l’année à venir. » De plus, l’Etat y ajoute également plusieurs taxes (la TVA, la TIPCE pour les produits pétroliers, etc.).

Quelques gestes pour soi… et pour la planète !

Face à ces factures qui augmentent, comment réagir afin de maîtriser sa dépense énergétique ? De nombreux sites spécialisés dans la vente d’énergie proposent des conseils simples, pouvant réduire jusqu’à 8% la consommation énergétique annuelle d’un ménage, à commencer par un simple détartrage des appareils électriques.

Ainsi, si la facture énergétique des ménages est peu comprise, des solutions existent. Et si les ménages français ne peuvent pas compter sur un coup de pouce étatique, comme au Royaume-Uni, la meilleure option pour réduire sa facture demeure les travaux de modernisation de son domicile … subventionnés par l’État.