Avec le fort développement des voitures hybrides et électriques, les constructeurs cherchent aujourd’hui à se différentier en proposant de nouvelles fonctionnalités à leurs clients. Pour cela Toyota avait identifié dès 2011 un point qui lui semblait clé pour emporter l’adhésion des nouveaux clients : la simplification de la recharge du véhicule.

En novembre 2011, la marque automobile avait donc signé un accord avec Witricity, spécialiste de l’électricité sans fil, pour développer de premiers prototypes. Il semble que ce partenariat ait porté ses fruits : début décembre 2013, Toyota a annoncé la signature d’un contrat d’autorisation de propriété intellectuelle.

Grâce à cet accord, Toyota pourra proposer des systèmes de recharge sans contact pour ses voitures électriques ou hybrides.

Une recharge automatique et simplifiée de la voiture

Le principe est simple : en lieu et place des systèmes de recharge à prise et branchements actuels, Witricity s’appuie sur son expertise pour proposer, grâce à l’utilisation d’un système de résonance, une recharge sans contact direct.

Pour recharger la voiture, plus besoin de branchements compliqués. Plus de risque d’oubli non plus, et donc de se retrouver avec une batterie déchargée au moment d’emprunter son véhicule. Il suffirait de garer le véhicule au-dessus d’une borne de rechargement (dans le garage de l’utilisateur par exemple) pour qu’il se recharge automatiquement, sans aucune manipulation.

Toyota

Ce système peut également être mis à profit pour les systèmes de location type Autolib’ : il permet de fluidifier la location en raccourcissant le temps de prise et de retour des véhicules.

Cependant, en attendant la mise sur le marché des premiers véhicules équipés, des questions demeurent. Par sa simplicité, ce nouveau système de recharge semble certes très attractif, mais qu’en est-il du temps de charge ? S’en trouve-t-il augmenté ? Et quid des problématiques de compatibilité ? Et enfin, quel sera le coût de ce nouveau système pour l’utilisateur? Affaire à suivre.