…Il n’y a qu’un pas ! Il y a quelques semaines, le fabricant japonais Honda a dévoilé son prototype de maison à énergie positive prenant en compte tous les usages des habitants, y compris la mobilité. Pour réussir ce tour de main, la maison utilise une combinaison de sources solaires et géothermiques, une construction et des équipements électroménagers ultra basse consommation ainsi qu’un système local de gestion énergétique. Zoom sur ce prototype de maison du futur :

Quelles sont les caractéristiques de cette maison à énergie positive ?

Une conception basse consommation

Le cahier des charges de la maison visait une consommation passive minimale tout en maintenant des conditions de vie confortables.  Aussi les conditions climatiques locales ou encore la trajectoire du soleil ont été prises en compte lors de la conception. Les fenêtres orientées au sud sont optimisées pour le chauffage et le refroidissement, tandis que les fenêtres du nord sont placées pour maximiser la lumière naturelle et la ventilation.  Grâce à la construction très basse consommation de la maison, il est prévu que sur une base annuelle, le panneau solaire puisse générer plus d’énergie que requis pour alimenter le chauffage, la climatisation, l’éclairage, le chauffage de l’eau, le transport et l’électroménager réunis.

La mobilité assurée à l’aide du panneau solaire intégré

Le panneau solaire a une puissance de 9,5kW, suffisant pour alimenter la maison et recharger la voiture électrique, une Honda Fit EV. Cette voiture électrique, fournie avec, a été modifiée pour accepter le courant continu venant directement des panneaux solaires ou de la batterie de la maison.  Cela permet d’éliminer les pertes habituellement causées par la transformation du courant continu en courant alternatif. Quand les panneaux solaires fonctionnent à capacité maximale, ils peuvent recharger le véhicule en 2 heures.

La régulation climatique passive avec des puits canadiens

Les systèmes de chauffage et de climatisation représentent habituellement une partie importante de la consommation d’énergie des foyers (63% en moyenne).  Honda a décidé de créer sous la cour de la maison huit forages profonds de 6 mètres chacun servant de puits climatiques : leurs températures stables permettent de chauffer ou de refroidir les planchers et plafonds de la maison tout au long de l’année. honda-smart-home-energie-economique-intelligente-3

Un éclairage intérieur optimisé

L’éclairage de la maison est réalisé par des LED, consommant jusqu’à cinq fois moins qu’un éclairage conventionnel. En plus d’être économe, le système est conçu pour reproduire les rythmes circadiens en simulant la lumière naturelle. Ainsi leur spectre est modulable selon l’heure de la journée entre les tons jaunes et bleus pour faciliter le réveil, l’endormissement ou encore le déplacement nocturne.

Des matériaux durables et une gestion écologique des déchets

Des matériaux durables ont été utilisés tout au long du processus de construction. Tout le bois utilisé dans le processus de construction a été récolté dans des forêts certifiées par le Forest Stewardship Council (FSC), tandis que des techniques d’encadrement avancées ont été utilisés pour réduire la quantité de matériaux nécessaires. Enfin, 96 % des déchets de construction associés au projet, y compris les plaques de plâtre, la brique, les plastiques et le bois, ont été recyclés. Honda vise ainsi un certain nombre de certifications «vertes», telles que la certification LEED de l’US Green Building Council ou encore l’Energy Star de l’EPA.

Un système intégré de management de l’énergie

La maison est un micro-grid en elle-même, avec un Home Energy Management System (HEMS) dédié. Le système stocke dans une batterie de 10kWh la production excédentaire d’énergie produite par les panneaux solaires afin de pouvoir s’en servir le moment voulu. La batterie de la maison utilise une cellule lithium-ion similaire à celle de la voiture Fit EV. En cas de surcharge du réseau, la maison peut également automatiquement redonner de l’énergie au réseau. Le tout est contrôlable à l’aide d’une application dédiée. Energy App

Quel avenir pour ce prototype ?

La construction a été lancée en avril 2013 et vient d’être terminée. Elle sera bientôt habitée par un membre de l’Université de Californie Davis et servira de « Living Lab » permettant d’observer les usages des habitants dans un prototype taille réel. Ainsi, un des objectifs sera de déterminer le rôle du véhicule électrique dans le système de gestion énergétique de la maison, mais également le fonctionnement détaillé des mécanismes H2G (Home to Grid).