La France s’est fixée un objectif ambitieux en matière de consommation d’énergie : en 2020 l’énergie renouvelable devrait représenter 23% de la consommation finale. Cette directive est dans la lignée des engagements européens pris en 2008 en matière d’efficacité énergétique. La consommation d’énergie des installations informatiques des entreprises est bien sûr un levier important de la maîtrise de leur consommation énergétique.

Wattimpact, un service de la start-up Wattvalue, propose aux entreprises de réduire la consommation de leur site internet et de s’engager dans le développement d’énergies renouvelables à travers l’achat de certificats verts. Analysons ensemble le fonctionnement et l’intérêt de cette offre.

Des certificats pour le développement des énergies renouvelables

Les énergies renouvelables ont pour caractéristiques d’avoir un impact CO2 neutre, d’utiliser des ressources illimitées (soleil, eau, vent) et donc de ne pas participer au réchauffement climatique de la planète. Mais la production d’électricité verte est plus coûteuse que les filières classiques et nécessite une aide financière importante pour se développer. La France a mis en place plusieurs systèmes de soutien et de promotion de la filière dont les certificats verts que commercialisent Wattvalue auprès des entreprises.

 Le système est simple : l’exploitant d’une centrale utilisant les sources d’énergie renouvelable reçoit un certificat pour tout MWh produit qu’il vendra ensuite à un fournisseur ou à un courtier qui le vendront à leur tour à des consommateurs souhaitant une énergie certifiée renouvelable. Cette attestation est le seul moyen de suivre virtuellement l’électricité verte produite et de s’assurer qu’elle a bien été distribuée et consommée. En effet, mis à part Enerccop, les fournisseurs d’électricité mélangent leur production sur le réseau électrique européen, qu’elle soit d’origine renouvelable ou non.

En route vers l’Internet vert 

Le service Wattimpact destiné aux entreprises s’inscrit dans cette logique de certification verte mais spécifique à la consommation liée aux sites Internet. En effet, la proposition de valeur est la transformation de l’énergie consommée par les sites Internet en énergie renouvelable. L’impact environnemental du site internet est estimé à partir de son trafic réel en kWh et en équivalent CO2. Le calcul prend en compte différentes variables allant de l’hébergement à la consultation: serveurs, réseau, utilisateurs.

En souscrivant au service Wattimpact, les clients reçoivent des certificats “Garantie d’Origine” qui attestent qu’une certaine quantité d’électricité produite à partir de sources d’énergie renouvelable est émise sur le réseau électrique au cours de la période de validité du contrat entre Wattimpact et l’entreprise. Une fois certifié, le site web peut afficher la pastille “site électriquement vert” pendant la durée de l’engagement, ainsi que le détail de sa consommation en temps réel.

Wattimpact propose 3 packs, dont le prix varie de 95€ à plus de 1000€ par an, selon la quantité d’électricité à certifier et le nombre de pages web “vertes” vues : 1000kwh et 25000 pages, 10000kwh et 250000 pages, et au-delà.

Du greenwashing engagé

Il est certain que la pastille verte “site électriquement vert” donne avant tout bonne conscience et participe à une bonne image de marque de l’entreprise. Les internautes accèdent à la consommation d’énergie du site et aux informations sur la provenance de l’électricité en un seul clic. Cependant, si le certificat permet d’identifier un électron “vert” d’un électron “non vert” existant, il n’est pas suffisant pour développer de manière significative la production d’énergie renouvelable.

logo_site_electriquement_vert

Pour cette raison, Wattimpact, et plus généralement Wattvalue, s’inscrivent dans une logique pérenne de financement de la production des énergies renouvelables. En réinvestissant entre 1 et 3 C€ HT pour chaque kWh consommé, Wattimpact s’engage dans le développement “des projets nouveaux d’amélioration écologique ou de développement de nouvelles capacités de production d’électricité renouvelable” grâce à leur partenariat avec Boralex en France, société productrice d’électricité verte. La production de Boralex est essentiellement basée sur l’éolien avec 11 sites sur 13 en exploitation pour une puissance globale installée de 215MW, une goûte d’eau en comparaison au parc éolien national et ses 6253MWh installés.

Avec environ 200 pastilles vertes distribuées, il est évident que Wattimpact ne constitue pas une solution miracle pour le développement des énergies renouvelables mais rappelons nous que « Chaque pas compte » pour atteindre les objectifs en 2020 !