A l’heure du tout internet, il n’est plus inconcevable de gérer totalement son abonnement téléphonique et même sa banque 100% en ligne. Il semblerait que ce soit également le temps pour nos abonnements d’énergie. ENGIE (anciennement GDF SUEZ), le fournisseur historique de gaz, a lancé depuis un peu plus d’un an Happ’e, une offre d’électricité low cost, 100% connecté, à petit prix.

Depuis l’ouverture des marché en 2007, le marché de l’énergie c’est métamorphosé, et les français peuvent désormais choisir leur fournisseur d’électricité. Le secteur de l’énergie est en plein changement, et pourrait suivre le même chemin que le secteur des télécommunications. Là où les grands noms de la téléphonie ont donné naissance à des sous-structures à petit prix et à services limités, tel Sosh d’Orange, les offres low cost d’électricité font leur apparition, et même le géant ENGIE prend part au jeu.

Retour en arrière sur l’ouverture des marchés

Pour rappel, il fut un temps ou l’énergie en France était uniquement fournie par le gouvernement français. Deux entités, Gaz de France et Électricité de France s’occupaient respectivement de fournir les citoyens français en gaz et en électricité. Le tarif de l’énergie était totalement réglementé par l’état, et les français n’avaient pas (ou  peu) de questions à se poser sur l’origine et le tarif de leur facture d’électricité.

Cependant depuis 2007, l’ouverture du marché à la concurrence souhaitée par l’union européenne, a permis le développement de multiples nouveaux fournisseurs d’énergie. L’électricité et le gaz n’étant plus exclusivement des services publics,  tout consommateur a désormais la possibilité de choisir et de changer à sa guise de fournisseur d’électricité et de gaz. Les deux acteurs historiques sont les seuls à devoir appliquer un tarif réglementé par l’état. A coté de cela, de nouvelles entreprises tel, Direct Energie et Lampiris se sont développées et proposent librement des offres d’énergie à un tarif de marché. Pour de plus amples détails, nous avions réalisé un article sur le bilan à retenir 8 ans après l’ouverture des marchés.

Mais Happ’e, qu’est ce que c’est?

ENGIE propose des offres gaz et électricité sous l’offre DolceVita. Cette offre d’énergie a pour particularité de proposer aux clients un prix de marché fixe de 1 à 3 ans sans augmentation de tarif. Les clients peuvent, s’ils le souhaitent, repasser au tarif réglementé à tout moment. L’offre est sans engagement, et propose plusieurs configurations entre le gaz, l’électricité et des offres duo. L’offre DolceVita e-Dolce propose en particulier une offre 100% en ligne à prix fixe.

Cependant, depuis plus d’un an, ENGIE propose également une nouvelle offre en tant que fournisseur d’électricité : L’offre Happ’e. cette offre d’électricité vente d’être 100% en ligne et de mettre fin à l’électricité trop chère! La marque n’est pas directement affichée à coté des offres Dolce Vita, mais possède son propre site internet www.happ-e.fr, afin de se démarquer au mieux de offres traditionnelles du groupe. L’offre est également réservée aux particuliers, et se limite aux demandes de changement de fournisseur, et d’emménagement dans des logement déjà équipés.

visuel1_slider_home

L’argument numéro 1 de cette nouvelle offre, est de proposer  un tarif de marché indexé sur le tarif réglementé, accompagné d’une remise fixe. En d’autres termes, le prix du kWh suit les variations de prix d’EDF, mais ENGIE s’engage à accompagner ce prix d’une réduction. Dans les premiers mois de vie de l’offre Happ’e, la remise était appliquée selon une grille de prix variant en fonction du type de comptage (base simple ou heure pleine- heure creuse) et de la puissance souscrite du client. La remise étant versée ponctuellement à la date anniversaire de la souscription, le montant était doublé la deuxième année pour encourager les clients à rester chez Happ’e. Cependant, dès novembre 2014, Happ’e a totalement revu la définition de son offre. Désormais, chaque client obtient une réduction immédiate de 8% sur le prix HT du kWh. Cette modification de la définition de l’offre permet plusieurs avantages :

  • La communication sur le montant de la remise appliquée est plus facilement compréhensible pour les clients et parait plus égalitaire. En effet, la plupart des clients ne choisissent pas leur type de puissance, les petits comme les grands consommateurs ont désormais la même réduction.
  • L’offre s’aligne par rapport aux principaux concurrents. Par exemple Direct-Energie propose également une réduction de 8% sur le kWh.

L’offre est également 100% en ligne. De la demande de souscription, jusqu’à la résiliation, tout ce fait depuis le site internet ou depuis son espace client.

L’offre d’électricité low cost = une électricité de moins bonne qualité?

Mais qu’entend-on finalement par électricité low cost? Le site internet précise dans sa FAQ :

“Vous n’avez aucune crainte à avoir sur la qualité de l’électricité fournie par Happ’e. Cette électricité est exactement la même que celle d’EDF, et elle continue d’être acheminée par le même gestionnaire de réseau, ERDF.”

En effet Pour pouvoir baisser ses prix, la réduction des coûts se fait uniquement sur la gestion de l’offre et sur l’interaction avec les clients. Tout se passe par internet et “La nature du service n’est pas la même que celle des offres classiques, ce qui nous permet de réaliser des économies intégralement répercutées au bénéfice du client” précise Patrice Noirot-Nerin, directeur du marketing Retail France d’ENGIE. La relation client se fait uniquement en ligne. L’assistance par téléphone a totalement été supprimée, à l’exception du numéro de dépannage du distributeur ErDF lui même.

Ainsi pour pouvoir proposer des prix plus bas, la qualité et le confort de la relation client habituelle a été réduite à son minimum. Le client a d’ailleurs très peu de marge de manœuvre dans le choix de sa souscription, et tous les services annexes proposés, tel le choix de la date de prélèvement, ou une demande de relève spéciale de compteurs sont disponibles, mais facturés en surplus.

Happ’e, innove également avec son SI

Une nouvelle offre innovante, cassant les standards habituellement utilisés par les autres offres d’ENGIE ne peut pas se lancer facilement sur un système informatique déjà en place et gérant plusieurs millions de clients. Ainsi Happ’e est la première offre d’ENGIE supportée par AgiLab, une plateforme de test, permettant de challenger et d’expérimenter rapidement des offres nouvelles sur des petites quantités de clients. L’outil SI AgiLab a été créé, dans le cadre d’un projet interne au sein d’ENGIE, afin de reproduire à petite échelle tous les atouts nécessaires au lancement et au fonctionnement d’une offre, tout en gardant une agilité d’adaptation et d’optimisation rapide, réduisant ainsi les coûts de lancement d’une nouvelle offre.

Quels sont les enjeux pour ENGIE?

L’offre Happ’e est donc une nouveauté dans la stratégie d’ENGIE. Tout d’abord, l’offre permet de répondre à la multiplication des offres concurrentes, tel ENI, Direct Energie et Lampiris.  Avec l’ouverture du marché, les nouveaux acteurs de l’énergie misent sur leur tarifs attractifs, et leur impact sur le web. Le positionnement de l’offre Happ’e permet d’attaquer ce segment de clients privilégiant le prix aux services. Néanmoins, l’offre Happ’e garde l’image de marque du fournisseur historique, en affichant toujours sur son site internet, qu’il s’agit d’une offre GDF SUEZ.

Un deuxième enjeu est de récupérer les clients ayant quittés les fournisseurs historiques, et montrer qu’un grand groupe peut également être innovant. Ainsi ENGIE couvre tous les types de clients, avec une offre pour chacun: des offres complètes avec Dolce-Vita et une offre à service réduit avec l’offre Happ’e.

Une offre d’avenir?

L’offre Happ’e est encore jeune, et n’est pas réellement mise en avant par le groupe ENGIE. En effet, peu de médiatisation est faite de la part du groupe, et l’offre peine encore à se faire connaitre. Pour dynamiser ses souscriptions, des offres promotionnelles sont régulièrement réalisées. Ainsi En novembre 2014, Happ’e a proposé une offre promotionnelle sur le site vente-privée. Cette offre proposait l’abonnement d’électricité offert pendant un an et 100€ de consommation offert sur la première facture de régularisation. Plus récemment, la remise était exceptionnellement de -15% sur le prix du kWh.

En plus de vouloir faire grandir sa base de client, ENGIE, s’est essayé aux offres low cost gaz, en répondant à l’appel d’offre “Gaz moins cher ensemble” de l’association UFC-Que-Choisir en janvier 2015. Cependant l’offre Happ’e gaz s’est inclinée devant le concurrent Lampiris.  Vaincu, mais pas détruit, Happ’e gaz pourrait être lancé plus tard. Ainsi, Happ’e est encore une petite offre, qui tend à vouloir devenir grande, et qui permet à ENGIE d’innover sur des secteurs où on ne l’attendait pas forcément.