Solucom
Le blog Energie des consultants Wavestone

Meshroom VR innove dans la revue de projets 3D avec la réalité virtuelle

Lors du dernier salon Global Industries qui s’est tenu fin Mars 2018, Energy Stream a eu l’opportunité de rencontrer la start-up MeshroomVR qui a gagné le Global Industrie Award dans la catégorie : Mutation industrielle. Citée comme l’une des quatre start-ups VR les plus prometteuses lors du CES 2018 ou encore lors de la Viva Technology 2018 , MeshroomVR révolutionne la revue de projet 3D en entreprise, en particulier chez les industriels.

Créée par André Doumenc, designer produit, le fil rouge de cette start-up est de répondre à un besoin de simplicité dans la revue et présentation d’objets et d’espaces 3D. Ainsi, la start-up ambitionne de rendre la réalité virtuelle accessible en veillant à proposer une solution résolument « User-centric ». Camille Andre, Marketing Manager chez MeshroomVR, a accepté de répondre aux question d’Energy Stream (E.S) et de nous présenter sa société.

 

E.S : Pouvez-vous nous présenter votre(vos) solution(s) ?

Meshroom Studio est un logiciel édité par MeshroomVR permettant de généraliser l’utilisation de la réalité virtuelle à travers les différents départements d’une entreprise. Les designers, concepteurs produits, ingénieurs et équipes marketing produit ont désormais la possibilité de revoir et présenter leurs produits 3D à l’échelle 1 grâce à une solution VR simple, intuitive et réaliste.

Ils peuvent ainsi valider les volumes, formes et perspectives de leurs projets 3D en toute autonomie sans le support d’un expert VR. Le pouvoir de la réalité virtuelle est enfin accessible à tous, en toute autonomie et contribue pleinement à la digitalisation de l’entreprise.

Aujourd’hui l’innovation de notre solution réside principalement dans la simplification de ces outils de réalité virtuelle. En effet donner la possibilité à chacun de pouvoir utiliser des outils complexes sans aucune courbe d’apprentissage est un atout majeur pour les entreprises. C’est dans cette dimension que MeshroomVR est véritablement créateur de valeur et généralise l’utilisation de cette technologie dans l’entreprise.

 

 Avec la solution Meshroom Studio, il devient aisé de modéliser en 3D des futurs produits avec la possibilité de personnaliser les matériaux grâce à une librairie complète ou en les créant à partir d’une image.  

E.S : Quel modèle économique proposez-vous à vos clients (abonnement type “VR as a service”, solution personnalisées, …) ?

La solution Meshroom Studio est commercialisée sous forme de licence annuelle, celle-ci comprend notamment les nombreuses mises à jour et nouvelles fonctionnalités développées. Nous proposons également différents packs professionnels comprenant plusieurs licences Meshroom Studio, la fonctionnalité multi-utilisateur ou encore des licences éditeurs (qui permettent uniquement de préparer les fichiers sur le logiciel en amont de la VR). L’objectif est de nous  adapter aux besoins de nos clients en fonction de la taille de l’entreprise et de ses attentes.

Bien que nous ne fassions pas de développement spécifique pour nos clients, nous sommes particulièrement sensibles à leurs retours pour constamment construire et améliorer notre logiciel.

 

E.S : Que faut-il pour un déploiement rapide et à grande échelle de vos solutions ?

Du point de vue de l’organisation des entreprises :

Nous avons besoin d’une évangélisation des usages de la VR en entreprise : nous souhaitons ouvrir l’usage de la VR dans tous les départements de l’entreprise grâce à une solution simple d’utilisation. Or, aujourd’hui, nous sommes face à un frein majeur : la résistance au changement. Nous rencontrons en effet les mêmes interrogations que lorsque le PC est arrivé en entreprise, les ordinateurs étaient à l’époque plutôt complexes à utiliser et nécessitaient le support d’experts pour sa mise en fonctionnement. Ce n’est qu’après un changement dans les perceptions et le habitudes métiers que le PC a su trouver sa place sur l’ensemble des bureaux de l’entreprise.

Dans cette optique, nous essayons d’accompagner le changement au sein des organisations de nos clients. Malheureusement cette partie “conseil” n’est pas exactement notre cœur de métier. Il nous est donc important de travailler conjointement avec des cabinets de conseil, habitués à ces changements organisationnels, comme Wavestone.

Du point de vue logistique & matériel :

Pour utiliser Meshroom Studio il est nécessaire d’investir dans un « pack VR ». Celui-ci comprend un casque VR (HTC Vive par exemple) et un PC compatible VR et suffisamment puissant (carte graphique 1080 au minimum). Aujourd’hui nous observons que seulement 50% de nos clients ou prospects sont équipés de casques VR. Le manque d’équipement reste aussi un frein important au déploiement notre solution.

La solution Meshroom Studio s’adapte à tout environnement de travail chez les clients. Peu d’investissement nécessaire : un ordinateur, un casque VR et un bureau !

Une fois le modèle 3D généré avec son environnement associé, il devient possible de se déplacer autour ou encore d’interagir avec grâce aux contrôleurs associés au casque VR.

 

E.S : Lors du salon, vous avez gagné le prix « Mutation industrielle » qui récompense les offreurs de service/technologies qui accompagnent les entreprises en mutation. Selon vous, comment doivent évoluer les entreprises pour prendre le virage du digital et profiter du potentiel de l’AR/VR ?

Effectivement nous avons été lauréat de ce prix de l’innovation qui récompense les mutations dans l’industrie. Le sujet de l’industrie 4.0 est aujourd’hui au cœur des préoccupations des entreprises. Il reste cependant quelques irréductibles à convaincre. En effet, la résistance au changement reste le point principal de blocage qui empêche de nombreuses entreprises de se saisir pleinement du potentiel de la VR.

Pour cela, il est nécessaire de clarifier au maximum les avantages de la VR et ne pas uniquement laisser les outils VR aux mains des experts, qui sont les seuls ou presque à savoir les mettre en route et les utiliser. Car aussi nombreux soient-ils, les potentiels offerts par la VR doivent encore continuer d’imprégner les esprits de tous les collaborateurs des entreprises. Il est donc important de laisser la possibilité à tous de prendre en main eux même les outils en leur offrant des solutions simples, intuitives et performantes. C’est à ce titre que Meshroom Studio facilite les échanges entre toutes les équipes d’une même entreprise, industrielle ou non. Le modèle 3D ne reste plus uniquement dans les mains du bureau d’études mais au contraire est désormais visualisable par toutes les équipes mêmes non techniques (marketing produit, management,). Les prises de décisions en ressortent donc plus rapides et plus efficientes.

En intégrant ce type de solutions, les entreprises peuvent voir croître leur productivité tout en réduisant les coûts de design/production (moins de prototypage « réel » par exemple au profit du prototypage « virtuel ») et en améliorant la communication entre l’ensemble des départements et services.

Avec Meshroom Studio, les équipes peuvent échanger des modèles 3D de toute taille pour imaginer le produit final. Des chaînes de production entière peuvent par exemple être modélisées !

 

E.S : Quel avenir pour la VR face à l’émergence de l’AR et la MR ? Votre vision sur le futur de ces technologies immersives ?

Les technologies AR et VR sont amenées à converger dans les mois/années à venir. Même si il existe, aujourd’hui, encore des disparités entre ces technologies.

En effet, la VR sera toujours une réponse pertinente pour présenter un objet 3D dans un espace qui soit esthétique et adapté. Cela n’est pas toujours le cas dans l’industrie : entrepôts peu attrayants, salles de réunion sombres, …. Il peut aussi être nécessaire d’immerger entièrement quelqu’un grâce à la VR pour lui présenter dans objet ou espace 3D dans l’environnement qui a le plus de sens. Par exemple un bateau sera davantage mis en valeur dans un environnement marin. Aujourd’hui cela est plus compliqué avec l’AR/MR.

Un des principaux piliers de MeshroomVR est la qualité et le rendu graphique, aujourd’hui il n’existe pas de casques permettant d’obtenir en AR/MR, une qualité graphique aussi performante qu’un casque de VR. Dans les années à venir, dès lors que le hardware répondra présent techniquement MeshroomVR sera prêt à prendre le pli de l’AR.

 

Indubitablement, la rencontre avec MeshroomVR a conforté l’idée que la réalité virtuelle se généralise de plus en plus, en particulier auprès des entreprises. Comme réel atout pour les industriels, la VR offre une opportunité de visualiser des futurs produits avant même leur conception en usine permettant des gains de coûts sur les étapes de prototypages « physiques » tout en améliorant et stimulant la communication entre les différentes équipes : Bureaux d’Etudes, équipes Marketing, Opérateurs…

L’adoption d’une telle « technologie » ne pourra se faire sans un développement étroit avec les « end users » et en travaillant sur la conduite du changement. Dans des environnements industriels complexes, comme le nucléaire ou l’Oil & Gas où les équipements industriels sont généralement coûteux à produire et doivent répondre à des exigences précises, on entrevoit déjà le gain de temps et d’argent que peut offrir ce type de solution.

 

Be Sociable, Share!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Accueil | Mentions Légales | Contact | A propos du blog | Wavestone-advisors.com